[HUMEUR] Pourquoi j’écris ?

Mes motivations d’écrivain en herbe

Écrivain en herbe

Écrivains en herbe : un site dédié

Clique pour en savoir plus…

Bref, je raconte ma vie…

Depuis toute petite, la lecture a été une source de joie infinie. Pour l’écriture, cela a commencé par des poèmes ou de faux récits d’exploration, dans lesquels je partais à la découverte de civilisations perdues. Les expressions écrites rédigées à l’école sont devenues de véritables terrains de jeu . C’est ce que j’essaie de reproduire aujourd’hui avec l’écriture de nouvelles : un sujet et un nombre de mots limités à livrer dans un temps imparti. Et puis, je suis entrée à la fac. Moins de temps pour lire des romans choisis, beaucoup de rédaction de dossiers, de recherches diverses pour rendre un, puis deux, puis trois, etc. mémoires. Je pense que je n’ai jamais autant écrit que pendant mes longues études. Pour compenser, je suis beaucoup allée au cinéma, avec celui qui est aujourd’hui mon mari. Et ce n’était pas les idées de fictions qui manquaient ! Plutôt le temps de les coucher sur le papier. Mais il est arrivé un moment pendant mon doctorat, où je me suis retrouvée comme une coquille vide ! Alors que mon sujet d’étude me passionnait, mes recherches très ciblées m’avaient complètement asséchée, si bien que je n’étais même plus capable de sortir quoi que ce soit pour ma thèse…

Une mission en Afrique, très éprouvante moralement, a été déterminante. Imaginez : moi, payée à faire tranquillement mon archéologie, c’est-à-dire à travailler sur les us et coutumes de gens morts il y a très très longtemps, alors que la misère des gens vivant autour de moi augmentait de jour en jour ! Je ne porte pas d’oeillères et le sort de mes contemporains me touche de manière si profonde, que cela est parfois incompréhensible pour les gens qui me connaissent. Une empathie à fleur de peau, en somme.

Il fallait que je transforme tout cela en quelque chose de positif.

Malgré tout ce que je viens de te raconter, cher/chère navigateur/trice, je suis quelqu’un de nature très positive ! J’ai donc décidé de reprendre les choses en main, pour le salut de mon doctorat, et pour le mien. Lire des récits de fiction, des essais sur des sujets hétéroclites, m’enthousiasmer pour des sujets que je pensais inabordables pour moi (ex. la physique des particules !) m’ont regonflée ! Pourquoi ne t’es-tu pas engagée dans l’humanitaire, si le sort des autres t’émeut autant ? pourrais-tu me rétorquer. Tout simplement par ce que j’en suis émotionnellement incapable ! Je loue tous ceux qui aident les autres chaque jour de leur vie. Ma seule arme à moi, ce sont les mots.

Aussi, j’ai la chance immense d’être avec quelqu’un qui me pousse tous les jours à donner le meilleur de moi-même. C’est lui qui m’a lue le premier, c’est lui qui m’a conseillée de passer le texte à son éditeur. Je le remercie. (Tout cela est bien mystérieux pour le moment, mais les noms apparaîtront bientôt dans une prochaine mise à jour de cette page).

Aujourd’hui, j’accorde donc une plus grande place à l’écriture qu’elle n’en avait auparavant dans ma vie.

Publicités

Une réflexion sur “[HUMEUR] Pourquoi j’écris ?

  1. Pingback: Rêves d’Utica : la recherche documentaire | Roznarho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s