Archives du mot-clé mémoire

[PROJET] Ce qu’il reste de nous

Recherche-création sur la mémoire de l’intime

Bouteille 1933
Photo de Philippe Bertheau

Il s’agit de démythifier l’archéologie en montrant la réalité du métier. L’archéologue, par ses différentes pratiques et techniques reconstitue l’histoire quotidienne de personnes devenues anonymes. Comme angle d’approche, j’ai choisi d’interroger la mémoire de l’intime à partir d’objets du quotidien. Le projet s’attaque à trois dimensions temporelles : passé, présent et futur.

PASSÉ. En tant qu’archéologue, j’ai l’habitude de m’interroger sur les objets du passé et sur ce qu’ils me permettent de savoir du quotidien des personnes qui les ont possédés et utilisés. Dans cette partie, je vais saisir, par l’écriture, les émotions que l’étude de ces objets me procure en tant que praticienne de l’archéologie. J’associerai des objets particuliers à des textes. Dans le bandeau de couverture, vous avez l’exemple d’une bouteille que je vais utiliser. Elle date de 1933 et a été retrouvée dans la cave d’une maison ancienne… (photo : Philippe Bertheau).

PRÉSENT. Je vais étudier les objets du présents, en particulier ceux produits par les archéologues eux-mêmes, notes, plans, documents numériques, etc. Les supports sont multiples. Je vais aussi m’entretenir avec mes collègues sur leur pratique, leur spécialité aussi bien en termes de période que de région et de technique. Je vais traiter ces objets comme les vestiges archéologiques laissés par les archéologues eux-mêmes. Il s’agira ici de réaliser des performances narratives à partir de ces objets.

FUTUR. Projeter les objets du présent dans le futur et comprendre leur devenir, leur dégradation, mais aussi l’interprétation que des archéologues du futur pourront en faire est au coeur de cette dernière partie. L’interprétation des objets dépendant des connaissances de l’archéologue ancré dans une époque donnée, cette démarche permettra de nombreuses possibilités. Je souhaite également utiliser un robot conversationnel pour créer un dialogue autour d’objets existants, mais aussi autour d’objets qui n’existent pas encore.

Le programme est copieux, mais il donnera naissance à des recueils, expositions, performances et autres expériences personnelles ou interactives avec le public. Restez donc branchés sur cette chaîne pour d’autres éléments sur la mémoire des objets et sur ce qu’il reste de nous.

#CQRDN

Publicité

[ÉCRITURE] #HebdoCubes

 

Cet automne, je me suis aussi laissée tenter par le jeu d’écriture sur Twitter lancé par Hebdocubes. Encore une initiative que je suis grâce à Ketty Steward !

Le jeu est basé sur les Rory’s, des dés à histoires. Sur chaque face du dé se trouvent des images différentes, personnages, animaux ou objets. Chaque semaine, l’animateur du compte Hebdocubes lance trois dés. Le joueur écrit alors une micro-nouvelle de 280 caractères maximum à partir des trois images révélées par le lancé.

Je trouve ce principe de contrainte dans l’écriture vraiment très intéressant. On peut ainsi inclure dans la micro-nouvelle soit le mot exact, soit l’idée évoquée par l’image.

Je vais donc essayer de me tenir à ce jeu d’écriture hebdomadaire. Toutes mes micro-nouvelles sont disponibles ICI.

[ÉCRITURE] #Writever

 

Après le #Writober2020, Ketty Steward a lancé le premier #Writever sur Twitter. 

Cela consiste à écrire chaque jour une micro-nouvelle en 280 caractères maximum… et de ne jamais s’arrêter ! La calendrier présente un mot différent par jour qu’il faut utiliser ou duquel il faut s’inspirer pour rédiger cette petite histoire qui peut être indépendante ou suivre celles des jours précédents.

Pour ma part, j’ai choisi d’écrire une histoire suivie en SF mettant en scène Bob, malheureux héros à qui je fais subir de nombreuses mésaventures. Enfermement, folie, expériences médicales qui ne tournent pas rond… le contexte actuel est propice à se lâcher !

Tous les tweets de mon histoire sur Bob sont disponibles ICI.

[HUMEUR] Seconde Guerre Mondiale et Shoah : pourquoi est-il si important de se souvenir ?

Quand les horreurs de la Seconde Guerre Mondiale ressurgissent dans nos mémoires

Camp de concentration
Camp de concentration : tas de chaussures pris aux déportés (source : Arte)

Article que je voulais écrire depuis longtemps, mais que j’ai mis du temps à faire aboutir. Après avoir abordé un sujet joyeux (hum, désolée pour le jeu de mots), je souhaitais te parler de cette période cauchemardesque qu’est la Seconde Guerre Mondiale. Je sais que ce n’est pas très post-Imaginales (26-29 mai 2016), mais le sujet mérite qu’on y revienne (article initialement du 4 juin 2016).

Mise à jour du 25 juin 2016 (post-Brexit) : je profite pour remettre cet article en actualité et vous enjoins à lire l’article de Dominique Lémuri sur son site. Lire la suite [HUMEUR] Seconde Guerre Mondiale et Shoah : pourquoi est-il si important de se souvenir ?